L'hygiène des mains

25% des individus sont porteurs de la bactérie Escherichia coli (resonsable de la gastroentérite) sur leurs mains en sortant des toilettes, alors qu'ils n'étaient que 4% en y entrant. (Source : "études menées par des chaînes de restauration rapide" )

Les mains et les ongles, sont les cibles privilégiées de la contamination microbienne, de par leur évidente exposition. Les mains accueillent de fait un nombre considérable (104 - 108 par cm²) de micro-organismes potentiellement dangereux, venus de l'extérieur ou d'autres zones du corps, que cela soit par contact direct ou croisé, ou encore par contamination aéroportée.

Le danger réside dans la facilité et rapidité avec laquelle elles vont les véhiculer et contaminer tout ce qu’elles touchent.  Par exemple, on estime qu’un individu porte les mains à la bouche au moins 2 fois par heure.


Le lavage des mains est le geste le plus simple et efficace pour limiter les risques de contamination par les microbes. En effet, 80% des maladies infectieuses se transmettent par les mains. Gastro, rhume, bronchite ou grippe se propagent comme une traînée de poudre en hiver à cause d’une mauvaise hygiène des mains. Un sondage a d’ailleurs révélé que plus d’1 français sur 3 ne se lave pas les mains en sortant des toilettes (BVA).  Il est donc nécessaire d’adopter les bons réflexes d’hygiène et sensibiliser ses proches, notamment les enfants, à l’importance de ce geste.

Quels sont les maladies  fréquemment transmises par les mains ?

  • Gastro-entérite (Rotavirus) : chaque hiver 1 à 2 millions de Français sont touchés par cette infection d’origine virale qui entraîne des diarrhées, vomissements, douleurs abdominales. Des bactéries (E. coli) peuvent aussi causer cette pathologie.
  • Rhume (Rhinovirus) : se transmet par les sécrétions nasales et par les mains.
  • Bronchiolite (VRS) : l’épidémie saisonnière de bronchiolite touche 30% des nourrissons par an. Elle se transmet par la salive (toux et éternuements) et par les mains.
  • Mycoses (Candida albicans) : les candidoses cutanées se développent dans les zones de transpiration et entre les doigts. Les candidoses génitales sont aussi relativement fréquentes. L’une des candidoses les plus connues est le muguet buccal qui affecte fréquemment le nouveau-né.

Sanytol -Savon désinfectant Hygiène des mains

Recommandations utiles :

  • Apprendre à se laver efficacement les mains : l'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé (INPES) recommande un lavage des mains à l’eau et au savon pendant une durée de 30 secondes, en frottant rigoureusement entre les doigts et sous les ongles, pour bien éliminer tous les germes. C’est pourquoi, il est conseillé, pour plus d’efficacité et de praticité, de se laver avec un savon désinfectant ou un gel hydro-alcoolique.
  • Eviter de se sécher les mains avec une serviette sale ou humide. Préférer une serviette propre ou un papier à usage unique.
  • Se laver systématiquement les mains avant de préparer à manger, s'occuper d’un bébé, en sortant des transports en commun, des toilettes, ou d’autres lieux "à risque" ou très fréquentés (magasins, lieux publics).
  • Lors des déplacements, se frictionner les mains plusieurs fois par jour avec une solution hydro-alcoolique désinfectante.

Les solutions SANYTOL :