L'hygiène des mains

Adoptez les
bons gestes

80% des maladies infectieuses
se transmettent par les mains


Les mains et les ongles sont les cibles privilégiées de la contamination microbienne, de par leur évidente exposition. Les mains accueillent de fait un nombre considérable (104 - 108 par cm²) de micro-organismes potentiellement dangereux.
Le danger réside dans la facilité et rapidité avec laquelle les mains vont contaminer tout ce qu’elles touchent.

Par exemple, on estime que 25% des individus sont porteurs de la bactérie Escherichia coli (responsable de la gastroentérite) sur leurs mains en sortant des toilettes, alors qu'ils n'étaient que 4% en y entrant. (source : étude réalisée par une chaîne de restauration rapide). Un sondage a d’ailleurs révélé que plus d’1 français sur 3 ne se lave pas les mains en sortant des toilettes (source : BVA). Et nous sommes seulement 1/3 à se laver les mains après s’être mouché, 1/3 après les transports en commun et 67% avant de s’occuper de bébé.

Rhume, grippe, bronchite ou bronchiolite se propagent donc comme une traînée de poudre en hiver à cause d’une mauvaise hygiène des mains. Chaque hiver, environ 2,5 millions de Français vont être touchés par ces maladies infectieuses.

Le lavage des mains est le geste le plus simple et efficace pour limiter les risques de contamination par les microbes. Il est donc indispensable d’adopter les bons réflexes d’hygiène et sensibiliser ses proches, notamment les enfants, à l’importance de ce geste.

Découvrez les autres zones à désinfecter

tous nos conseils
& astuces

Contaminations croisées : de quoi s’agit-il et comment les éviter ?

La contamination croisée, vous connaissez ? C'est souvent elle qui est responsable de l'intoxication alimentaire, dont les symptômes sont vomissements, maux de ventre et diarrhée. C'est pour cela qu'il faut prendre des précautions d'hygiène supplémentaires en cuisine. Nous vous donnons 9 conseils pour limiter les risques, suivez le guide !

Lire les conseils