Pourquoi désinfecter ?

Nous avons tous entendu parler un jour de l’importance de désinfecter sa maison, le linge, ses mains… mais sans forcément en comprendre l’intérêt. Mais alors pourquoi désinfecter ?

Désinfecter : un enjeu santé

désinfection pour cuisiner - éviter la transmission de germes

La réponse est assez simple : désinfecter permet d’éliminer les microbes pouvant être dangereux pour la santé. Ceux-ci sont présents sur nos mains, les surfaces, les objets mais aussi dans le linge. Dans une maison, la prolifération des bactéries se fait à une vitesse folle : 1 seule cellule bactérienne génère une colonie d’1 milliard en moins de 24h !
De plus, la transmission des microbes se fait sans que nous nous en rendions compte. En effet, chaque jour nous touchons un grand nombre d’objets qui peuvent être porteurs de multiples microbes. Beaucoup d’infections se propagent par contact indirect lorsque des germes sont transférés, par le biais des mains, d’un objet contaminé (poignée de porte, téléphones, télécommande, planche à découper, etc.) à notre corps. Comme nos mains touchent de nombreuses surfaces au cours de la journée, elles sont le principal vecteur de transfert des microbes jusqu’à notre nez, notre bouche et nos yeux ou vers d’autres surfaces qui mèneront les microbes à d’autres personnes.
En désinfectant régulièrement les surfaces, les objets, vos mains ou encore le linge, vous limiterez au maximum les risques de contamination par élimination des microbes.

désinfection des mains après les transports en commun

Dans quel cas le risque d’infection est plus important ?

Tout le monde est susceptible de contracter une infection. Cependant, certaines personnes sont plus à risques que d’autres. C’est notamment le cas des bébés et jeunes enfants, des femmes enceintes et personnes âgées. Sans oublier les animaux de compagnie qui sont porteurs de nombreuses bactéries transmissibles à l’homme.

Les bébés et les jeunes enfants

Les tout-petits sont beaucoup plus sensibles aux microbes à cause d’un système immunitaire encore immature, qui ne les protège pas bien contre les infections. De plus, un bébé découvre le monde qui l’entoure en rampant sur le sol, en se roulant sur les tapis, en touchant les objets qu’il trouve autour de lui, en portant ses jouets à sa bouche… Et bien sûr toutes ces surfaces et objets regorgent de microbes ! Si l’objectif n’est pas de mettre votre bébé dans une bulle et de tenter en vain d’éliminer l’intégralité des microbes présents dans la maison, il est important de lui offrir un environnement sain pour minimiser les risques d’infection.

Les femmes enceintes et les personnes âgées

Le corps d’une femme subit de nombreux changements tout au long de la grossesse et son système immunitaire aussi. En effet, les défenses immunitaires d’une femme enceinte diminuent pendant 9 mois afin que l’organisme accepte la présence du futur bébé. Ce déficit immunitaire, associé à une grande fatigue causée par le bouleversement hormonal et la nécessité de répondre aux besoins du bébé, rend la future maman plus sensible aux infections. L’hygiène environnante doit donc être irréprochable pour limiter les risques de maladies, qui peuvent dans certains cas nuire au bon développement du futur bébé. Les personnes âgées voient l’efficacité de leur système immunitaire décliner avec le temps. En vieillissant, le corps produit moins de globules blancs et perd des cellules immunitaires, ce qui explique que les séniors sont plus vulnérables aux maladies. C’est également le cas pour les personnes atteintes de pathologies graves ou chroniques. Il faut donc être vigilant à conserver un environnement le plus sain possible et à respecter des règles d’hygiène stricte pour protéger ces personnes.

Les animaux de compagnie

Les animaux de compagnie sont présents dans de nombreux foyers. Ils sont comme un membre de la famille, vivent dans la maison, grimpent parfois sur le lit ou le canapé, viennent vous demander des caresses… Mais, même si on les adore, ils peuvent être porteurs et vecteurs de nombreux microbes pathogènes ou allergisants, qui entrainent des maladies parfois graves chez l’homme. Avoir un animal nécessite donc de désinfecter en profondeur la maison et de mettre en place des règles d’hygiène élémentaires pour le bien-être de toute la famille.

Comment désinfecter efficacement ?

Afin de se protéger contre ces risques, il est nécessaire d'adopter les bons gestes d'hygiène et d’utiliser des produits nettoyants et désinfectants adaptés. En effet, un nettoyage classique ne permettra pas d’éliminer les microbes.

Pour vous aider à garder un environnement propre et sain, SANYTOL a conçu toute une gamme de produits désinfectants sans javel destinés à l’hygiène de la maison mais aussi du linge et des mains. Non seulement les produits désinfectants SANYTOL nettoient en profondeur, mais ils éliminent 99,9% des bactéries, virus et champignons pour une santé préservée. Du spray Désinfectant multi-usages, au Dégraissant Désinfectant cuisine, en passant par la Lessive Désinfectante, le savon antibactérien pour les mains et le Désinfectant Sols & Surfaces, dites adieux aux microbes et protégez-vous efficacement contre les risques d’infection et de maladies.


85% des médecins généralistes recommandent la marque SANYTOL à leurs patients et 94% reconnaissent que la marque Sanytol joue un rôle important dans la protection et l’application des gestes barrières.*

* Étude quantitative réalisée par IPSOS France 2020 – Enquête on line réalisée auprès de 83 médecins généralistes qui recommanderaient la marque Sanytol si la question leur était posée par leurs patients.

Dans quels cas le risque est plus important ?

Tout le monde est susceptible de contracter une infection, mais certaines personnes sont plus à risques que d’autres.

Quelques exemples de microbes nuisibles :

Famille Espèce Symptômes / Maladies

Bactéries

Escherichia coli Gastroentérite (diarrhées, vomissements, douleurs intestinales, fièvre)
Bactéries Salmonelle Salmonellose (diarrhées, vomissements, douleurs intestinales, fièvre)
Bactéries Listeria Listériose (diarrhées, vomissements, douleurs intestinales, fièvre)
Bactéries Staphylocoques (ou SARM) Angines, infections de la peau, surinfection de plaies, gastro-entérites.
Bactéries Pseudomonas Infections urinaires, cutanées, pulmonaires, oculaires, otites…
Si d'origine alimentaire : diarrhées, crampes abdominales, déshydratation, cyanose...
Bactéries Légionelle Infections pulmonaires avec septicémie

Virus

Influenza virus Grippe
Virus Herpès simplex Boutons de fièvre, herpes, varicelle, zona
Virus Rotavirus Gastroentérite
Virus Rhinovirus Rhume, bronchiolite, bronchopneumonie et d'autres atteintes respiratoires bénignes
Virus Poliovirus Poliomyélite (Fièvre, fatigue, maux de tête, vomissements, raideur de la nuque et les douleurs dans les membres)
Virus Adénovirus Pharyngites, amygdalites, conjonctivites, bronchite et broncho-pneumonies
Virus VRS Bronchiolite, rhume

Champignons

Candida albicans et autres moisissures Infections pulmonaires et dermatoses (ex : le muguet), mycoses
Champignons Trichophyton Pied d’athlète
Champignons Aspergillus niger ou brasilensis Moisissures dans la maison, inflammation broncho-pulmonaire

tous nos conseils
& astuces

Odeurs de transpiration : comment laver ses vêtements de sport ?

Le sport est un excellent moyen de s’aérer l’esprit. Mais face aux odeurs de transpiration qui imprègnent vos vêtements, eux aussi auront besoin d’être aérés ! Bien que les textiles des tenues de sport connaissent de grandes avancées avec des tissus plus respirants et plus légers, les matières synthétiques mélangées à la sueur développent rapidement des odeurs tenaces. Un nettoyage en bonne et due forme s’avère indispensable pour se débarrasser de ces odeurs de transpiration.

Lire les conseils