Qu’est-ce qu’un microbe?

Le microbe, un organisme microscopique

3 grandes
familles
de microbes

Les microbes, aussi appelés micro-organismes, sont des organismes vivants invisibles à l’œil nu, 100 à 10 000 fois plus petits qu’un grain de sable. On ne peut donc les observer qu’à l’aide d’un microscope ! Les microbes sont présents dans tous les milieux : dans l’eau, sur la terre, en suspension dans l’air… mais également dans le corps humain pour constituer ce que l’on appelle le microbiote. Vous trouverez naturellement des microbes sur la peau, dans le nez ou encore dans le gros intestin, qui compte plus de 10 milliards de microbes par millilitre ! Il existe 3 grandes familles principales de microbes :
Les bactéries : ce sont des micro-organismes qui peuvent se reproduire seuls ;
Les virus : ce sont les microbes les plus nombreux, qui n’ont pas la capacité de se reproduire seuls. Ils doivent trouver une cellule hôte pour se multiplier ;
Les champignons : ce sont des cellules qui possèdent un noyau pouvant donner de très grosses colonies. Il s’agit notamment des levures et des moisissures.

Le microbe : ami ou ennemi ?

Le terme microbe a une connotation très négative. Pourtant la majorité de ces micro-organismes sont bénéfiques pour l’Homme. Certains, comme ceux qui forment le microbiote digestif ou cutané, sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. La flore microbienne naturelle joue un rôle protecteur et peut même empêcher des microbes pathogènes de nous rendre malade. En revanche, certains microbes sont pathogènes et peuvent entrainer des maladies courantes, mais aussi des infections plus graves. Les bactéries peuvent provoquer des intoxications alimentaires ou des infection diverses. Les virus sont très connus pour être à l’origine de la grippe, du rhume ou encore de la gastro-entérite. Les champignons quant à eux, peuvent causer des mycoses ou des allergies par exemple. Pour comprendre le processus de contamination, voici un exemple assez simple : si une personne déjà infectée éternue sans protéger sa bouche ou tousse dans sa main avant de vous dire bonjour, le microbe va pouvoir se propager dans l’air ou sur la peau et venir vous contaminer par l’intermédiaire d’une porte d’entrée comme les voies respiratoires, les yeux, la bouche… Une fois dans votre organisme, il va avoir des effets néfastes et vous rendre malade. La transmission se fera différemment selon le type de microbes : par la présence de microgouttelettes dans l’air que nous allons respirer, en touchant un objet contaminé avant de porter notre main à notre bouche, en consommant un aliment porteur d’une bactérie…

Comment se protéger des microbes ?

Pour limiter la propagation et la transmission des microbes pathogènes, il existe des solutions et des règles d’hygiène à mettre en place :

  • Lavez-vous les mains régulièrement avec de l’eau et du savon, en respectant un protocole de lavage bien précis pour plus d’efficacité. Ce geste simple est particulièrement à reproduire avant de cuisiner, après avoir pris les transports en commun, lorsque vous vous mouchez, que vous toussez ou éternuez, après avoir touché des objets potentiellement contaminés (interrupteur, poignée de porte, téléphone…). Si vous n’avez pas de point d’eau, vous pouvez utiliser du gel hydroalcoolique ;
  • Nettoyez et désinfectez votre intérieur et votre environnement avec des produits d’entretien adaptés. SANYTOL propose une gamme complète de produits nettoyants et désinfectants sans javel qui élimine les saletés mais aussi 99,9% des microbes, pour une maison propre et saine ;
  • Aérez tous les jours pendant 15 à 30 minutes toutes les pièces de la maison. Cela permet de renouveler l’air et de combattre les virus mais aussi les moisissures qui aiment l’humidité ;
  • Pensez à bien laver vos fruits et légumes pour les débarrasser des éventuelles bactéries et à cuire suffisamment les viandes.

tous nos conseils
& astuces

Comment se protéger contre les maladies hivernales ?

L’hiver est là ! Si on adore son pâle soleil et son ciel bleu acier, on aime moins la baisse des températures qui l’accompagne et qui signe le retour des virus. Pour éviter que grippes, rhumes, bronchiolites, angines et gastro-entérites récitent leurs gammes pendant toute la période hivernale, quelques gestes simples sont à adopter.

Lire les conseils