18. COMMENT BIEN TRIER ET LAVER SON LINGE ?

Pour conserver un linge propre et en bon état le plus longtemps possible, un bon entretien est indispensable. La température de l’eau, la qualité et les propriétés des lessives utilisés, l’élimination des résidus et la désinfection sont autant d’éléments à prendre en compte pour l’entretien de votre linge.

Apprenez à lire les étiquettes de vos vêtements

Chaque textile (vêtements, linge de maison, etc.) comporte une étiquette avec des consignes d’entretien sous forme de symboles.

Les principales indications présentes sur une étiquette de lavage sont :

  • La température de lavage : un nombre dans une bassine remplie d’eau. Une barre sous la bassine indique que l’essorage n’est pas toléré. Une main dans la bassine symbolise le lavage à la main.
  • L’utilisation d’eau de Javel (blanchiment) : représentée par un triangle, barré ou non.
  • Le séchage : un rond dans un carré vous indique que vous pouvez utiliser le sèche-linge.
  • Le repassage : c’est un pictogramme de fer à repasser comportant des niveaux de température symbolisés par des points.
  • Le nettoyage professionnel : la lettre « P » dans un rond.

Tri du linge : séparez les couleurs

Il est conseillé de trier les vêtements par couleur mais également de prendre en compte les différentes températures des programmes :

  • Blanc : pour pouvoir utiliser un agent blanchissant et conserver l’éclat du blanc.
  • Clair : afin d’éviter que votre chemiser jaune pastel devienne rose fluo ou gris sale en étant lavé avec un jean noir ou des chaussettes rouges.
  • Foncé : Pour éviter que les teintes foncées ne déteignent sur les tissus clairs.

Adaptez le programme de lavage au type de linge

Les principaux cycles de lavage utilisés sur les machines à laver sont :

  • Lavage à froid : idéal pour laver le linge délicat (laine, vêtements de sport, etc.) sans le faire rétrécir.
  • Lavage à 30° ou 40° : il s’agit des températures les plus souvent employées pour le lavage du linge quotidien. Le choix d’un cycle à 30° est plus économique en termes d’énergie, à condition d’utiliser une lessive de qualité.
  • Lavage à 60° : il concerne plus particulièrement les sous-vêtements, draps et serviettes de toilette.
  • Linge de bébé : il nécessite un soin particulier, avec des produits qui désinfectent en profondeur, testés pour les peaux sensibles et qui ne laissent pas de résidus agressifs. 

Bon à savoir : Il est tout à fait possible de désinfecter du linge sans procéder à un cycle de lavage à 60° ou 90°, en utilisant un désinfectant du linge ou une lessive désinfectante de la gamme SANYTOL. Efficaces dès 20°, ces produits sans javel sont parfaits pour le linge délicat lavé à basse température.

Eliminez les mauvaises odeurs et les taches qui persistent

Pour les taches, le plus efficace lorsque vous le pouvez est de tout de suite faire tremper le vêtement dans de l’eau froide afin de la dissoudre et de l’empêcher de s’imprégner dans les fibres de tissu. Attention aux astuces à base de sel qui ont plutôt tendance à fixer la couleur, ainsi qu’au réflexe courant d’utiliser de l’eau chaude : elle « cuit » la tâche, la rendant plus difficile voire impossible à éliminer.

Concernant les odeurs de moisi ou de transpiration, elles sont dues à la présence de bactéries. Afin de vous en débarrasser, utilisez une lessive désinfectante ou un désinfectant du linge et assurez-vous de laisser sécher vos vêtements complètement avant de les ranger.

Pour le linge qui ne passe pas en machine (rideaux, tapis, etc.), utilisez un désodorisant textile sous forme de spray.

Lavez et désinfectez votre machine à laver

Pour conserver l’éclat et la propreté de votre linge, lavez-le dans une machine à laver elle-même bien entretenue. Calcaire, résidus de lessive ou de saleté peuvent s’accumuler et altérer l’efficacité de lavage. Nettoyez et désinfectez régulièrement votre lave-linge  avec un produit spécifique comme le détartrant-désinfectant pour lave-linge SANYTOL, afin qu’il reste sain pour votre linge.