Comment choisir son gel hydroalcoolique ?


Gel-SANYTOL

Un lavage des mains régulier est le premier geste barrière à respecter, pour se protéger soi et les autres face aux différents virus et microbes qui nous entourent. Lorsque vous êtes en extérieur ou que vous ne pouvez pas avoir accès à un point d’eau pour vous laver les mains, le gel hydroalcoolique est votre meilleur allié. Retrouvez nos conseils pour bien choisir votre gel hydroalcoolique et en faire une bonne utilisation.

Les critères pour choisir son gel hydroalcoolique

En cette période d’épidémie de Covid-19, le gel hydroalcoolique est devenu un produit très prisé, que chacun garde précieusement dans son sac ou dans sa poche. Mais parmi tous les gels présents sur le marché, il est parfois difficile de s’y retrouver et de s’assurer de leur réelle efficacité. Voici quelques critères importants à prendre en compte au moment de choisir un gel hydroalcoolique.

1.   S’assurer que la mention « Virucide » ou « Élimine les virus » est présente sur l’étiquette.

Cela signifie que l’efficacité du produit a été testée selon la norme européenne EN 14 476.

2.   S’assurer de la mention des normes européennes

Même si cela n’est pas une obligation légale, un bon indice pour s’assurer de la bonne qualité d’un gel hydroalcoolique, est la présence de normes écrites sur le flacon. En effet, cette solution est soumise à des réglementations strictes qui attestent de son efficacité. La plus importante étant la norme NF EN 14476, qui garantit que votre gel élimine les virus notamment ceux de la famille des coronavirus. C’est le cas du gel désinfectant mains Sanytol qui est parfaitement conforme aux normes AFNOR et européennes. Il offre ainsi une triple action efficace à 99,9% sur les bactéries, les virus enveloppés et les champignons*.

3.   Regarder la composition du gel hydroalcoolique

Prenez le temps de bien regarder la composition du gel hydroalcoolique : elle vous renseignera sur son efficacité. Chaque produit doit contenir l’un de ces 3 types d’alcool, qui ont chacun la capacité d’éliminer les virus, les bactéries et les champignons :

  • Éthanol ;
  • N-propanol ;
  • Isopropanol.
La quantité d’alcool doit être située entre 60 et 75 % maximum afin de ne pas causer d’irritations sur la peau. Pour protéger davantage votre épiderme des lavages à répétition, choisissez de préférence un gel avec un agent hydratant type aloé vera ou glycérine.

Avec un dosage à 72% m/m d’éthanol et la présence d’agents hydratants dans ses ingrédients, le gel désinfectant mains Sanytol rempli complétement le contrat !

Même si la liste des ingrédients n’est pas toujours détaillée, prenez soin de choisir un gel qui sera doux pour votre peau. Nous connaissons que trop les gels du marché qui dessèchent les mains. L’ajout de glycérine ou de thé vert aux vertus hydratante ou antioxydantes peuvent aussi vous guider dans votre choix.

4.   Choisir une texture agréable à utiliser

Sous forme gélifiée ou liquide, l’efficacité reste la même. Le choix se fera donc selon vos préférences ! Le gel présente l’avantage d’être plus pratique pour une utilisation nomade. En effet, sa texture lui permet de bien rester dans la paume de la main.
Notez qu’un gel hydroalcoolique agréable ne doit pas être collant et doit également s’évaporer facilement.

Astuce : Sanytol propose également des lingettes désinfectantes pour les mains. Pratiques à transporter grâce à leur format compact, elles éliminent les virus et les bactéries à tout moment de la journée.

5.   Autant choisir un produit qui laisse une bonne odeur sur les mains

Puisque vous allez vous servir du gel hydroalcoolique assez souvent, autant allier l’utile à l’agréable en choisissant un produit qui laisse une bonne odeur sur les mains. Sanytol vous propose un gel désinfectant pour les mains à la délicate odeur de thé vert, qui vous laissera les mains propres, douces et légèrement parfumées.

6.   Ne pas tenter une recette maison

De nombreuses recettes existent pour faire son gel hydroalcoolique maison. Si cela peut paraitre simple et tentant, il ne s’agit pas forcément d’une bonne idée. La recette du gel hydroalcoolique repose sur des dosages, des ingrédients et une formulation bien précise, qu’il convient de respecter scrupuleusement pour obtenir une solution virucide. Alors plutôt que de jouer au chimiste à la maison, nous vous conseillons d’acheter un produit de bonne qualité en grande surface ou en pharmacie.

7.   Vérifier la date de péremption

Pensez à bien vérifier la date de péremption ! Celle-ci ne doit pas être dépassée, au risque de vous retrouver avec un gel qui ne fera plus assez d’effet sur la destruction des virus.
Une fois ouvert, il ne faut pas le conserver trop longtemps et le garder à l’abri de la chaleur ainsi que de la lumière. 

Les bons gestes à adopter pour utiliser son gel hydroalcoolique 

Maintenant que vous savez comment choisir votre gel hydroalcoolique, il vous reste à savoir comment l’utiliser afin qu’il soit le plus efficace possible. Adoptez les bons gestes pour une désinfection dans les règles de l’art !

Mettre la juste dose de produit

Ni trop, ni pas assez ! Il est inutile de verser la moitié du flacon par peur de manquer, il suffit d’en mettre assez pour imprégner chaque partie de la main. Une noisette, à déposer au creux de votre main, est la juste dose pour une désinfection efficace.

L’utiliser sur peau bien sèche et ne pas le rincer

Il est préférable d’utiliser le gel hydroalcoolique sur des mains bien sèches afin d’éviter tout risque d’irritation de la peau.
De plus, ne rincez pas vos mains après application ou ne les essuyez pas dans une serviette : l’évaporation doit se faire naturellement au fur et à mesure de la friction.

Faire les bons gestes au moment de la désinfection

Pour un résultat optimal voici les étapes à suivre :

  • Déposez une noisette de gel dans votre main ;
  • Frottez jusqu’à absorption complète du produit ;
  • Passez bien sur toutes les zones : entre les doigts, les poignets, le dos de la main, les ongles…

Attention ! Le gel ne remplace pas un lavage de main

Le gel hydroalcoolique est très pratique pour tuer les virus, les bactéries et les microbes. Cependant il ne lave pas les mains. Il s’utilise donc en complément du lavage à l’eau et au savon, qui lui nettoie et désinfecte dans le même temps.

Précaution : pour les petits enfants, préférez un nettoyage à l’eau savonneuse car le gel, trop agressif pour leur peau, est déconseillé.

*Ce produit élimine entre autres : E-coli, Salmonelle, Listéria, virus de la Grippe A (H1N1), virus de l'Herpès, Staphylococcus aureus, virus de la COVID-19. Il a une triple action :

  • Bactéricide selon EN 1276 et EN 1500 (1 min) et selon EN 13727 (30 sec(1))
  • Actif sur Candida albicans selon EN 1650 (1 min) et EN 13624 (30 sec(1)). Fongicide selon EN 13624 (1 min(1))
  • Actif en 30 sec sur SARS-CoV-2 et en 1 min sur virus enveloppés, Influenza grippe A (H1N1), Herpes Simplex Virus type 1, Human Coronavirus 229E selon la méthodologie de la norme EN 14476.

(1) Efficacité en conditions de propreté. Efficacité prouvée et contrôlée par un laboratoire agréé.

QUEL(S) PRODUIT(S) ?

Ces articles pourraient aussi
vous interesser

animaux domestique hygiène

Comment garder une maison propre avec un animal de compagnie ?

On les aime, on les chouchoute, on les câline…Cependant, il ne faut pas oublier que nos animaux de compagnie ont leurs propres micro-organismes, comme les humains. Certains sont inoffensifs mais d’…

Lire la suite

mauvaises_odeurs_canapés_sièges_voiture

Comment enlever les mauvaises odeurs sur les sièges de voiture et canapés ?

Vous revenez de vacances et vos sièges de voitures ne sentent pas très bon ? Votre canapé en tissu s'est imprégné de mauvaises odeurs de tabac, de chat, de chien ou de transpiration ? Sanytol vous …

Lire la suite

désinfecter maison après grippe

Comment désinfecter sa maison après la grippe ?

On use de tous les remèdes pour guérir de la grippe, mais une fois guéri, on oublie souvent que notre maison est encore infestée de microbes ! Pour éviter de contaminer (souvent ceux que vous aimez…

Lire la suite