Comment désinfecter sa literie ?

  • • Partager sur

Nous passons un tiers de notre vie à dormir, c’est pourquoi il est très important de bien prendre soin de sa literie. Du matelas à la couette en passant par les oreillers, nous vous donnons quelques conseils pour désinfecter votre literie, pour des nuits plus saines et agréables.

Nous passons un tiers de notre vie à dormir, c’est pourquoi il est très important de bien prendre soin de sa literie. Du matelas à la couette en passant par les oreillers, nous vous donnons quelques conseils pour désinfecter votre literie, pour des nuits plus saines et agréables.

Pourquoi désinfecter sa literie ?

Nous pensons à tort que mettre un protège-matelas et changer les draps ou les taies d’oreiller régulièrement, suffit à protéger notre literie. Mais entre la transpiration, les chutes de peaux mortes et toutes les petites saletés qui s’accumulent au fil du temps, votre literie, et plus particulièrement votre matelas, peut se transformer en véritable nid à bactéries.

Une bonne désinfection va tout d’abord permettre de se débarrasser des microbes, des germes ou encore des acariens. En effet, ces derniers viennent se loger dans les fibres textiles année après année et peuvent causer des réactions allergiques chez les personnes sensibles et altérer la qualité du sommeil.
En plus de garantir une hygiène irréprochable de votre literie, la désinfection va aussi permettre d’éliminer toutes les taches et odeurs incrustées.
Enfin, nettoyer et désinfecter régulièrement sa literie est le meilleur moyen de prolonger sa durée de vie et de vous assurer un sommeil réparateur.

Comment désinfecter les différents éléments de sa literie ?

Avant de commencer, il est bon de rappeler que la literie désigne non seulement le matelas mais également les accessoires comme la couette ou les oreillers, que nous avons tendance à oublier ! Voici nos astuces pour une désinfection optimale.

Conseils pour désinfecter son matelas

Une désinfection du matelas s’accompagne toujours d’un bon nettoyage au préalable, afin de travailler sur une surface propre.

  • Laissez votre matelas à l’air libre quelques heures et passez un coup d’aspirateur sur toute la surface, pour enlever les poussières et autres saletés accrochées dans les fibres textiles ;
  • Pour vous débarrasser des mauvaises odeurs, réalisez un mélange avec 250g de bicarbonate de soude et 5 gouttes d’huile essentielle d’arbre à thé. Saupoudrez cette mixture sur le matelas et laissez agir une bonne heure, avant de recommencer sur la seconde face du matelas. Aspirez pour enlever les résidus de poudre et profitez d’un matelas bien propre et frais ;
  • Pour les taches récalcitrantes, les cristaux de soude feront des miracles. Diluez 3 verres de cristaux dans 1 litre d’eau très chaude et frottez la surface du matelas avec une éponge imbibée de ce mélange. Rincez à l’eau claire avec un gant de toilette et séchez bien à l’air libre ou avec l’aide d’un sèche-cheveux pour accélérer le processus.

Pour la désinfection, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Une désinfection par la vapeur : sans ajout de produits chimiques, le nettoyeur vapeur à haute température permet de désinfecter très efficacement votre matelas. Effectuez cette opération le matin afin que le matelas sèche toute la journée, avant de refaire le lit le soir ;
  • Pour garder un matelas sain et éliminer les mauvaises odeurs en profondeur, Sanytol vous propose un désodorisant désinfectant spécial textiles, qui éliminera 99,9% des bactéries, candida albicans et virus. Pulvérisez sur toute la surface, laissez sécher à l’air libre et renouveler l’opération en cas d’odeurs tenaces.

Conseils pour désinfecter les couettes et oreillers

Les couettes et les oreillers sont des endroits rêvés pour la prolifération des bactéries ! Pour des raisons évidentes d’hygiène mais aussi de confort, ne faites pas l’impasse sur le nettoyage et la désinfection.

Précaution : ces conseils s’appliquent uniquement si votre literie supporte le lavage en machine à laver. Si ce n’est pas le cas, pour le garnissage en duvet ou en plumes par exemple, il faudra vous rendre au pressing.

  • Les couettes et les oreillers en fibres synthétiques ou en coton sont très faciles à nettoyer et désinfecter. Vous pouvez sans souci les laver à 60 degrés, ce qui va tuer les microbes, les virus et les bactéries ;
  • Pour la literie qui ne peut pas être lavée à haute température, Sanytol a pensé à tout ! Lancez un cycle de lavage avec la lessive désinfectante Sanytol ou le désinfectant du linge Sanytol, qui s’utilise en complément de votre lessive habituelle, et vous éliminerez tous les microbes dès 20 degrés ;
  • Si des taches tenaces sont présentes sur vos couettes et oreillers, nous vous conseillons d’ajouter à votre lessive la poudre détachante désinfectante Sanytol. Elle va libérer dès 30°C des agents de détachage qui garantissent une propreté impeccable, tout en éliminant les microbes, virus et bactéries.

Il est recommandé de procéder à un grand nettoyage et une désinfection complète de sa literie une fois par mois. Pensez également à protéger votre matelas avec une housse de protection, que vous laverez chaque semaine.


à lire aussi : Comment désinfecter son lave-linge ?

Ces articles pourraient aussi
vous interesser

gestes sains barrières

Les gestes barrières à adopter pour faire face au coronavirus

Premiers remparts contre l’épidémie Covid 19, et contre les maladies virales en général, les «gestes barrières» (se laver les mains souvent, tousser dans son coude, éviter de se toucher le visage o…

Lire la suite

mauvaises_odeurs_canapés_sièges_voiture

Comment enlever les mauvaises odeurs sur les sièges de voiture ?

Face aux aléas et aux habitudes du quotidien, il peut être assez courant de constater des mauvaises odeurs dans sa voiture. Celles-ci peuvent provenir des sièges de voiture, mais aussi des tapis ou…

Lire la suite

desinfecter-mains-enfant

Rentrée scolaire : comment désinfecter les mains des enfants ?

Qui dit rentrée scolaire, dit retour de la vie en collectivité et donc retour des microbes qui se transmettent facilement d’un enfant à un autre. Afin de limiter la propagation des microbes et des …

Lire la suite