A partir de quel âge peut-on utiliser le gel hydroalcoolique ?

  • • Partager sur

Le gel hydroalcoolique est un incontournable dans nos sacs depuis plusieurs mois, pour se désinfecter les mains lorsque nous n’avons pas accès à un point d’eau. Si les adultes l’utilisent parfois plusieurs fois par jour, qu’en est-il de son utilisation chez les enfants ? Peut-on utiliser du gel hydroalcoolique sur les mains des enfants ? Et si oui, à partir de quel âge ?

Peut-on utiliser le gel hydroalcoolique pour désinfecter les mains des enfants ?

Oui, il est tout à fait possible d’utiliser du gel hydroalcoolique, de façon ponctuelle, pour désinfecter les mains des enfants de plus de 3 ans. Cela ne présente aucun danger particulier, car l’alcool contenu dans le gel désinfectant s’évapore presque immédiatement une fois qu’il est appliqué sur la peau. Il n’y a donc pas de risque de pénétration au niveau cutané ou d’inhalation de l’éthanol.

Pour les plus petits, en dessous de 3 ans, il est recommandé de laver les mains à l’eau avec un savon adapté.

A l’école, où les microbes circulent très facilement entre les enfants, le gel hydroalcoolique peut être utilisé pour se désinfecter les mains, lorsqu’il n’est pas possible de les laver à l’eau savonneuse. En détruisant 99,9% des virus et bactéries, il permet de se protéger des maladies hivernales mais aussi du coronavirus.

Quelles précautions prendre pour utiliser du gel hydroalcoolique chez les enfants ?

Même si le gel hydroalcoolique peut être utilisé sans risque chez les enfants de plus de 3 ans, cela doit toujours se faire sous la surveillance d’un adulte pour les plus jeunes. Pourquoi ?

  • Parce que les jeunes enfants portent facilement leurs mains à la bouche et peuvent donc ingérer du produit. Pour minimiser ce risque, certains gels contiennent un agent amérisant ;
  • Parce que le gel n’est réellement efficace que s’il est appliqué en respectant les bons gestes. Il est donc important qu’un adulte puisse les guider et leur montrer l’application.

De plus, un lavage répété des mains avec une solution hydroalcoolique peut entrainer une sècheresse cutanée et des petites irritations sur les peaux les plus fragiles. Nous vous conseillons donc de choisir un gel non irritant et non desséchant, comme le gel mains désinfectant spécial peaux sensibles de SANYTOL à l'allantoïne et à l'Aloé Vera, qui va venir hydrater et protéger la peau.

Préférez également un produit sans huiles essentielles ou sans parfum pour limiter les risques d’allergies. A noter, la plupart des gels désinfectants SANYTOL sont sans phosphate, sans paraben, sans triclosan, sans phtalate et avec un parfum sans allergènes.

Privilégiez le lavage des mains à l’eau et au savon

Mélange d’eau et d’alcool, le gel hydroalcoolique permet d’éliminer efficacement les virus, bactéries et champignons présents sur les mains. Cependant, il ne possède aucune action nettoyante et ne remplace pas un lavage des mains à l’eau et au savon. L’utilisation du gel hydroalcoolique, bien que très pratique et recommandée, doit donc rester occasionnelle. Au quotidien, nous vous conseillons de privilégier le lavage des mains à l’eau savonneuse, aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Pour cela, SANYTOL propose des savons antibactériens et désinfectants, qui laissent les mains propres, douces et saines, sans fragiliser la barrière cutanée.

A LIRE AUSSI : Rentrée scolaire : comment désinfecter les mains des enfants ?

age-gel-hydroalcoolique

Ces articles pourraient aussi
vous interesser

lessive-allergie

Quelle lessive utiliser en cas d’allergies ?

Rougeurs, irritations, démangeaisons… Et si c’était la lessive ? La présence de certains ingrédients irritants ou allergisants dans la lessive peut en effet provoquer des réactions cutanées chez ce…

Lire la suite

choisir-savon

Quel savon utiliser pour se laver les mains ?

Les mains étant le principal vecteur de transmission des micro-organismes, elles doivent être lavées très régulièrement. Pour que le nettoyage soit efficace et agréable, il faut respecter certaines…

Lire la suite

contamination croisée cuisine

Contaminations croisées : de quoi s’agit-il et comment les éviter ?

La contamination croisée, vous connaissez ? C'est souvent elle qui est responsable de l'intoxication alimentaire, dont les symptômes sont vomissements, maux de ventre et diarrhée. C'est pour cela q…

Lire la suite